GUIDE D'ACHAT

CHAMBRE D'ENFANT

Une chambre d’enfant est un espace de repos, de jeu, d’étude et de développement personnel. C’est une bulle hermétique où votre progéniture ira trouver refuge quand elle aura besoin de solitude. C’est aussi un territoire de transition où l’enfant va progressivement laisser de côté le bébé et accueillir le préadolescent. Il est donc important que cette pièce soit fonctionnelle, pratique, agréable, et qu’elle dispose des meubles et des accessoires adaptés. Quels sont les incontournables? Ce guide a pour objectif de vous aider à sélectionner l’essentiel pour une chambre d’enfant (à partir de 2 ans environ et jusqu’à 10/11 ans).

AU SOMMAIRE:

1. Les essentiels pour la chambre d’enfant: le mobilier
2. Les essentiels pour la chambre d’enfant: la décoration

Chambre enfant les incontournables

Les essentiels pour la chambre d’enfant: le mobilier

Lorsque le bébé laisse place à l’enfant, autour d’un âge pivot compris entre 24 et 30 mois, le côté purement pratique et fonctionnel de sa chambre s’atténue au profit d’une nouvelle dimension: celle des goûts personnels. Tout doucement, votre petit bout va commencer à prendre possession de cette pièce et en faire un véritable espace personnel, dédié d’abord à la découverte et au jeu, puis, plus tard, au travail et à la réflexion. Il va aussi affirmer ses goûts, notamment en matière de décoration.

Pour toutes ces raisons, il est crucial de concevoir l’aménagement de sa chambre en ayant en tête la notion d’évolutivité: il faut que le mobilier choisi accompagne votre enfant dans les grands changements qui l’attendent, et qu’il puisse évoluer aux bons moments (tous les 3 ans environ). Faisons le tour des meubles indispensables et des options qui s’offrent à vous.

  • Un lit

Bébé ou enfant, le lit reste « le » meuble incontournable. Si vous aviez opté pour un lit à barreaux pour votre tout-petit, il peut encore lui convenir jusqu’à l’âge de 3 ou 4 ans selon les modèles, parfois au prix de légères transformations (il faut généralement baisser la hauteur du matelas et retirer tout ou partie des barreaux). Ensuite, il sera temps de passer à un « vrai » petit lit.

Dans ce domaine, ce n’est pas le choix qui manque: lit avec rangement intégré (un grand tiroir placé sous les lattes permet de ranger jouets et affaires diverses), lit évolutif (qui grandit en même temps que son possesseur jusqu’à devenir un lit de préadolescent), lit gigogne (qui s’ouvre pour accueillir un copain ou un cousin pour la nuit)… Ou bien encore le Graal du lit junior, celui que votre progéniture finira sans doute par vous réclamer à grands coups de menaces: le lit en hauteur façon mezzanine, qui permet de disposer d’une aire de jeu (ou de travail) en dessous et de gagner un espace considérable. Mais pas avant 6 ans, par souci de sécurité!

Lit bébé blanc transformable en lit junior 70 x 140 jusque 5 ans, une fois les barreaux retirés, livré avec matelas Mona - Bisal

Le lit évolutif, de 0 au junior: un achat malin!

Quand doit-on passer au lit enfant?

Vous n’avez pas vu votre rejeton grandir, et voilà que le moment de lui offrir un lit junior s’approche. Comment être sûr que l’heure est venue? Parce qu’il n’y a pas vraiment d’âge convenu, il faut se fier aux indices qui ne trompent pas:

  • l’enfant commence à être à l’étroit dans son petit lit et vire progressivement tout ce qui l’encombre;
  • il « fait le mur » et débarque tout sourire dans la chambre parentale alors que vous émergez à peine du sommeil;
  • il réclame son « lit de grand ».

C’est là une étape importante dans le développement de votre progéniture, il est crucial d’en parler et de lui expliquer qu’un « lit de grand » suppose, aussi, un « comportement de grand ». Enfin, passer à un nouveau lit n’implique pas forcément de changer les autres meubles ou de remettre en cause la décoration: mieux vaut faire les choses progressivement pour que l’enfant garde ses repères.

  • Un meuble de rangement (armoire et/ou commode)

Si la chambre est déjà équipée d’une armoire ou d’une commode offrant suffisamment de place, ne vous pressez pas pour en changer. Parce que les enfants grandissent très vite, leur garde-robe doit être remplacée régulièrement – et les vêtements n’ont pas le temps de s’accumuler. S’il n’y a pas encore de meuble de rangement ou que vous souhaitez en changer, les deux solutions ont leurs avantages et leurs inconvénients: la commode est pratique quand l’enfant ne sait pas encore s’habiller seul, et permet de poser quantité d’objets dessus, mais le manque de place se fera vite sentir. Tandis que l’armoire est idéale au regard de ses nombreux espaces de rangement, et peut servir durant de longues années, mais elle est plus adaptée à un enfant déjà grand (6 ou 7 ans).

  • Des étagères

Votre bout d’chou commence à entasser livres et affaires d’école. Il a donc besoin de rangements pratiques et accessibles, mais il est toujours trop jeune pour profiter d’une vraie bibliothèque. À la place, optez pour des étagères fixées au mur, ou pour un meuble avec compartiments ouverts. Cette solution a aussi le mérite d’éviter de trop encombrer la chambre.

  • Un coffre à jouets ou des paniers de rangement

C’est presque une loi mathématique: le nombre de jouets possédé par l’enfant tend à augmenter avec son âge. Pour éviter que sa chambre finisse par ressembler à une kermesse, il est préférable de prendre les devants et de lui proposer des solutions de rangement adaptées à son âge: un coffre à jouets dans un premier temps, des paniers ou un « bac à bazar » dans un second temps. Le vrai challenge, à partir de là, c’est de lui apprendre à ranger tout seul! (Voir encadré.)

Range ta chambre!

La probabilité que votre enfant obéisse à l’ordre de ranger sa chambre augmente avec le nombre de rangements disponibles et en fonction de leur simplicité d’accès. Plus vous prévoyez de solutions adéquates (tiroir(s) sous le lit, coffre, bac à bazar, paniers, commode, armoire) et séduisantes (formes, couleurs), plus vous avez de chances de remporter vos bras de fer et de retrouver une pièce vivable.

La chambre d'enfant

  • Un bureau

Le bureau est un meuble tardif. L’enfant en exprime l’envie quand il commence à vouloir faire ses devoirs seul dans sa chambre et qu’il accumule le matériel scolaire. Il en fera sans doute la demande lui-même quand il sera temps de « passer dans la cour des grands ». L’option idéale reste le bureau évolutif, avec hauteur réglable et plateaux extensibles, histoire de ne pas le changer tous les deux ans. Si la décoration de la chambre est vintage, vous pouvez proposer un bureau façon écolier d’antan, ou un secrétaire avec paroi amovible (il en existe aussi des versions actualisées). Dans tous les cas, il est préférable de le placer près d’une source de lumière, si possible naturelle.

7 questions à vous poser avant d’aménager une chambre pour enfant

  1. La chambre est-elle destinée au premier enfant? (Ou au deuxième, troisième…)
  2. Pendant combien d’années l’enfant va-t-il occuper cette pièce?
  3. L’enfant devra-t-il partager sa chambre avec un autre (tout de suite ou dans un avenir proche)?
  4. La chambre est-elle suffisamment grande pour accueillir d’autres meubles plus tard, à mesure que l’enfant va grandir? (Un bureau pour faire ses devoirs, une table basse pour dessiner, etc.)
  5. La chambre est-elle adaptée aux besoins et au caractère de votre enfant? (Selon qu’il est plutôt calme ou plutôt casse-cou.)
  6. Quel style souhaitez-vous donner à cette pièce?

Quel est votre budget pour les meubles et pour la décoration?

Animaux à bascule: cheval, chien, lapin, licorne, âne, panda, léopard - Nattou

On en a tous rêvés, de ces animaux à bascule! Un élément déco qui accompagne l'enfant dans sa psychomotricité.

Plutôt fille ou garçon?

De plus en plus, les parents conçoivent l’aménagement et la décoration de la chambre d’enfant indépendamment des problématiques de genre. Il n’est plus question de peindre la pièce en bleu pour un garçon et en rose pour une fille. L’époque est aux couleurs mixtes, soutenue en cela par les fabricants qui proposent des décorations et du linge de lit en orange, vert, caramel ou taupe. Idem pour le mobilier qui se veut neutre et adapté aux petits princes autant qu’aux petites princesses, dans l’idée de ne pas formater les jeunes esprits. L’enfant aura tout le temps, par la suite, d’imposer une thématique de son choix, « genrée » ou non.

La déco de la chambre d'enfant

Les essentiels pour la chambre d’enfant: la décoration

La décoration fait partie intégrante de l’aménagement d’une chambre d’enfant. Autant le mobilier se doit d’être fonctionnel, autant la déco permet de laisser libre cours aux envies et à l’imagination – des parents d’abord, lorsque le principal intéressé est encore trop petit pour donner son avis, de l’enfant ensuite, dès qu’il est suffisamment grand pour réclamer une chambre « Spider-Man » ou « La Reine des neiges ».

  • Les murs

Les revêtements muraux font partie des incontournables de la décoration. Préférez des teintes claires, plus légères, surtout si la chambre est petite et qu’elle manque de luminosité. Les recommandations sont les mêmes que pour la chambre de bébé: il faut que les revêtements favorisent l’apaisement et le repos, ce qui exclut les coloris trop vifs comme le rouge ou le jaune. Ces couleurs vives se retrouveront plutôt dans le choix du mobilier ou de la décoration, par exemple à travers un sticker mural, tout en prenant soin de sanctuariser l’espace réservé au dodo.

  • Les décorations thématiques

À partir de 5 ou 6 ans, l’enfant exprime son désir de mettre son grain de sel dans la décoration de sa pièce. Rien de plus normal. Votre mission (si vous l’acceptez) est alors de répondre à sa demande tout en évitant la catastrophe, celle-ci prenant la forme d’une déco totalement dédiée au thème réclamé. Imaginez un instant des super-héros sur les murs, sur la couette, sur l’armoire, sur les rideaux et même au plafond! Une bonne solution consiste à proposer au maître d’œuvre de refléter la thématique souhaitée à travers des touches de couleur, par exemple du rouge et du bleu pour l’ambiance super-héros. Faites comprendre à votre bambin qu’un choix trop marqué risque de mal vieillir et, puisqu’il n’est pas question de refaire sa chambre tous les deux ans, qu’il risque de grandir dans une atmosphère qui n’aura plus ses faveurs.

  • Les accessoires de personnalisation

Les accessoires de personnalisation permettent à votre enfant de s’exprimer par le biais de la décoration, sans pour autant imposer ses vues sur des points aussi importants que les peintures ou la couleur du mobilier. Il est crucial de lui laisser une bonne marge de manœuvre à cet effet, par exemple en comptant sur les stickers (faciles à poser et à enlever), les objets insolites trouvés à l’occasion d’une brocante ou d’un passage aux puces (meuble vintage, jouet désuet, abat-jour original, etc.) et les créations scolaires (fiertés de nos progénitures).

Fanion en tissu avec alphabet ou chiffre pour apprendre à compter et lire les lettres - déco chambre enfant - Deuz

La déco devient utile avec les fanions "apprendre" et "grandir" pour chambre d'enfant!

Les clés pour aménager une chambre sécurisée

  • Choisissez avec soin les peintures appliquées dans la chambre d’enfant: elles ne doivent surtout pas contenir de substances toxiques.
  • Préférez le parquet à la moquette, plus facile à laver et à désinfecter.
  • Achetez des meubles et des accessoires aisés à entretenir.
  • Installez des cache-prises (et veillez à ce que votre installation électrique soit aux normes).
  • Protégez votre enfant contre les risques de chute: pas de lit en hauteur avant 6 ans.

Enlevez les cordons des rideaux ou des stores, avec lesquels l’enfant pourrait s’étrangler involontairement.

Transat Leaf évolutif pour bébé - Nuna

Le transat évolutif de Nuna se convertit en siège et support jusqu'à 60 kg. Malin!

NE RATEZ AUCUNE OFFRE !