GUIDE D'ACHAT

HABILLER BÉBÉ EN ÉTÉ

VoilĂ  l’étĂ© tant attendu. Il n'est pas si simple de vĂȘtir les tout-petits pendant la pĂ©riode estivale. Il ne suffit pas de quelques bodies pour aller de juin Ă  septembre. En plus de la chaleur et des rayons UV, il est indispensable de bien prĂ©parer les sessions de plage et d’anticiper les canicules, quand les nuits deviennent tout aussi compliquĂ©es que les journĂ©es. Le tout en tenant compte de l’ñge de l’enfant. Faisons le point sur l’habillement de bĂ©bĂ© en Ă©tĂ© et sur les prĂ©cautions Ă  prendre.

SOMMAIRE DE CE DOSSIER:

1. Ce qu’il faut savoir pour habiller bébé en été
2. Quelques conseils d’habillement en toute saison

Guide vêtements bébé été

Ce qu’il faut savoir pour habiller bébé en été

Vous avez chaud? Alors, bébé aussi. Quand le mercure grimpe, il faut veiller à ce que votre progéniture porte des vêtements adaptés, plus légers que d’habitude, avec des couleurs claires (qui retiennent moins la chaleur que les teintes foncées et sombres). Pour autant, pas question d’oublier deux règles d’or: d’une, un bébé qui n’est pas encore très actif (avant 6 mois environ) a besoin de porter une épaisseur supplémentaire, même s’il fait chaud. De deux, le fait de vêtir votre enfant avec des tenues adaptées ne doit pas vous empêcher de prendre les précautions qui s’imposent (protection contre le soleil, hydratation régulière, etc.).

Pour passer un été serein, il est recommandé de…

  • Tenir compte de l’âge de l’enfant. Avant 6 mois, oubliez toute idée d’habillement léger. Il faut, au contraire, privilégier des tenues qui couvrent le corps: bodies, salopettes et combinaisons, dans des matières douces, confortables et pas irritantes – en coton, idéalement. Tout ce qui gratte ou favorise la sudation doit rester au placard. Après 6 mois, vous pouvez vous faire plaisir: t-shirt manches courtes ou maillot de corps, et short en coton pour les petits bonhommes, t-shirt manches courtes et jupe, ou robe en coton, pour les petites demoiselles. En tout état de cause, optez pour des habits légers et confortables, qui permettent à l’air de circuler aisément. Vous pouvez laisser les pieds nus pour qu’ils s’aèrent. Mais attention: le torse, lui, doit rester couvert, car on n’est pas à l’abri d’un méchant courant d’air.
  • Faire attention au soleil. La peau des bébés est si fragile que quelques dizaines de minutes sous les rayons UV suffisent pour causer des brûlures. C’est d’autant plus dangereux à la plage, car on ignore trop souvent les dangers de la réverbération du soleil sur l’eau et sur le sable. Le plus important, c’est de protéger la tête de votre enfant à l’aide d’une casquette ou d’un chapeau (pas trop serré). L’idéal, c’est de ne laisser aucune zone de l’épiderme en contact direct avec les rayons UV pendant trop longtemps. En cas de forte luminosité, des lunettes adaptées préservent les yeux des tout-petits – dont les pupilles ne seront capables de filtrer les UV que vers 10 ou 12 ans. Le cas échéant, choisissez des verres aux normes européennes (mention « CE »). Enfin, prenez des précautions élémentaires: hydratation régulière (voir encadré), pas d’exposition au soleil entre 12h et 16h, et de la crème solaire écran total (indice 40 au minimum) à badigeonner sur les parties du corps découvertes.
  • S’adapter aux chaleurs nocturnes. En été, on ne sait jamais comment habiller bébé. Est-ce qu’il n’aura pas trop chaud? Ou trop froid, au contraire? Avant 6 mois, il existe des gigoteuses spécialement conçues pour les grosses chaleurs nocturnes. Au-delà de 6 mois, on peut opter pour le body manches courtes ou le pyjama léger. Et s’il fait vraiment trop chaud: une simple couche-culotte, et au lit!
  • Protéger les pieds de bébé. Les plages vierges n’existent pas. Chaque fois que vous posez vos serviettes sur le sable, pensez à toutes ces belles surprises que l’on peut y trouver, bouts de verre ou de métal, mégots de cigarette, coquillages coupants... De bonnes chaussures sont donc indispensables pour protéger les fragiles petons de votre bout d’chou, ou, au minimum, des sandalettes en plastique (les fameuses « méduses ») pour marcher sans bobos.

Le saviez-vous? Certaines marques proposent des vêtements dits « intelligents » qui s’adaptent à la température pour que bébé soit toujours à l’aise.

Mois

Juin Juillet Août Septembre

Températures moyennes

16,3°C

18,1°C 

17,6°C 

14,8°C

Variations (min – max)

10,9°C – 21,8°C  12,5°C – 23,7°C  12,1°C – 23,1°C  9,5°C – 20,2°C

 

Quel temps fait-il en Suisse en été? (Source: Climate Data)

L’eau, l’air, la vie

Une bonne hydratation est essentielle toute l’année, mais encore plus durant la saison estivale. En moyenne, les organismes des enfants sont composés de 70 % d’eau (presque 80 % à la naissance), contre 60 % pour les adultes: leurs besoins sont donc proportionnellement plus importants, car l’eau joue un rôle primordial dans le développement de leurs fonctions vitales. Or, durant les grosses chaleurs, il faut compenser la sudation parfois abondante. Il est recommandé de garantir un apport d’au moins 100 ml d’eau par kilo, soit 1 litre pour un bébé de 10 kilos, pour éviter tout risque de déshydratation. Attention: on parle bien d’eau, et non de jus de fruits, de sirops ou de sodas (qui en contiennent aussi, mais mêlée à des sucres ajoutés).

Les indispensables pour l’été

Pour les moins de 6 mois. Bodies, salopettes et combinaisons: des vêtements qui couvrent bébé de haut en bas et lui garantissent une chaleur corporelle toujours égale, même s’il fait chaud dehors (il faut garder à l’esprit que la régulation thermique des nourrissons n’est pas encore mature). Pour la nuit, on reste sur une bonne gigoteuse.

Pour les plus de 6 mois. T-shirts, shorts, maillots de corps, jupes, robes, salopettes… Privilégiez des vêtements légers, confortables et agréables à porter (coton, lin), en bannissant les matières synthétiques qui favorisent la transpiration. N’oubliez surtout pas l’indispensable chapeau, et au besoin, les lunettes de soleil. Pour la nuit, on allège au maximum en laissant seulement un body ou un pyjama léger.

Guide vêtements été pour bébé

Quelques conseils d’habillement en toute saison

  • Les bébés ont toutes les peines du monde à réguler leur température corporelle. Les deux premiers mois, ils sont particulièrement sensibles aux variations de températures, et l’adaptation de leur thermomètre interne réclame beaucoup d’énergie. Quand ils bougent peu, ils ont aussi tendance à se refroidir plus vite (pendant une balade en poussette, par exemple). Il faut attendre environ 18 mois pour que le corps s’autorégule. Veillez à ce que votre enfant conserve une température idéale en toute saison.
  • Privilégiez le coton et le lin pour les vêtements de bébé tout au long de l’année. Bannissez tout ce qui gratte (synthétique, laine) et peut développer des allergies – sauf pour les habits qui ne sont pas directement en contact avec la peau.
  • Choisissez des habits lavables en machine pour éviter de passer votre vie à les frotter à la main. L’utilisation d’un sèche-linge est un plus, mais attention à ce que les vêtements soient prévus pour.
  • Quand bébé est encore tout petit, préférez les bodies qui se déboutonnent au niveau du ventre ou du dos. Vous allez vite comprendre qu’enfiler un habit par la tête n’a rien de simple!

Que faire en cas de coup de chaleur?

Un coup de chaud peut s’avérer plus grave qu’un coup de froid. Une longue exposition au soleil en augmente le risque, surtout chez l’enfant dont l’organisme est très sensible. Mais ce qu’on sait moins, c’est que le soleil n’est pas toujours directement fautif: une atmosphère surchauffée (pièce mal ventilée sous les combles, habitacle d’une voiture…) suffit à créer les conditions d’un coup de chaleur. Heureusement, on reconnaît facilement les signes: fièvre, difficultés à respirer, peau sèche et rougeâtre. Si la peau du ventre fait un pli quand vous la pincez, c’est que votre petit bout est en pleine déshydratation! Pour l’en prémunir, il faut l’habiller de vêtements adaptés, le faire boire abondamment, le rafraîchir souvent (douches tièdes, eau fraîche sur le visage), éviter de le sortir aux heures les plus chaudes. Et si vous constatez que la déshydratation est bien avancée, c’est un arrêt obligatoire sur la case « médecin » qui s’impose.

Des produits qui pourraient vous intéresser...

NE RATEZ AUCUNE OFFRE !