GUIDE D'ACHAT

VÊTEMENTS BÉBÉ 0-3 MOIS

Bébé sera bientôt là, et vous commencez à paniquer prévoir son trousseau de naissance. Aux côtés des couches et des doudous, il faut réunir de quoi le vêtir durant son séjour à la maternité et ses premiers mois de vie. Body, gigoteuse, brassière, grenouillère, pyjama… Les besoins du nourrisson sont encore très réduits. Alors, que faut-il acheter? Dans quelle quantité? Quelles matières? Pour vous éviter d’acheter sans compter, on a listé tous les critères pour bien choisir les vêtements de votre bébé jusqu’à l’âge de 3 mois.

SOMMAIRE DE CE DOSSIER:

1. Vêtements naissance: les bons réflexes
2. Les critères à prendre en compte

Guide achat vêtement bébé

Vêtements naissance: les bons réflexes

Le nourrisson se développe à grande vitesse. De la sortie du giron maternel à son troisième mois de vie, votre prince/princesse va passer de 3 kg et 50 cm, à 5,5 kg et 60 cm (en moyenne). Autant dire que les premiers vêtements ne seront pas portés bien longtemps… Et encore, s’ils ne sont pas trop petits avant même le premier essai d’habillage! Parce qu’entre l’annonce tonitruante de la gynéco (« Votre fils pèsera 3,257 kg très précisément ») et la réalité des faits (un mastodonte de 4 kg qui a bien caché son jeu pendant les échos), il y a parfois un gouffre… dans lequel une bonne partie de votre layette risque de finir, sans jamais avoir vu la chair rosée du bout d’chou.

Premier réflexe: n’investissez pas trop dans des habits de taille « naissance », car bébé aura très vite besoin de porter du 1 mois. Sans compter que vous allez certainement crouler sous les bodies et les pyjamas offerts par les grands-parents, frères et sœurs, oncles et tantes, cousins et cousines éloigné(e)s, amis d’enfance, collègues de bureau – de quoi remplir les rayons d’un magasin de puériculture avant même que l’enfant n’ait poussé son premier cri.

Deuxième réflexe: bannissez tout ce qui n’a pas sa place dans la layette de base. Pendant ses premières semaines, bébé sera vêtu à 99 % de bodies et de pyjamas, les habits les plus confortables pour son âge. Vous pouvez oublier les jeans, chemises, salopettes, robes à la dernière mode, et autres articles que votre petit bout ne portera sans doute jamais. Rassurez-vous: il a tout le temps de jouer au top model un peu plus tard.

Troisième réflexe: privilégiez des vêtements pratiques et faciles à enfiler, avec systèmes de fermeture intuitifs. L’erreur de tout futur parent est de croire qu’un bébé reste tranquillement allongé sur sa table à langer pendant qu’on l’habille. Vous allez vite comprendre que ce n’est pas si simple. Et que les fabricants de bodies à enfiler par la tête méritent d’être bannis sur une île déserte sans Wi-Fi. Pendant les premières semaines, les bodies à ouverture frontale et les articles à pressions (ventre, dos, entrejambe) seront vos meilleurs amis.

Maternité: les clés pour prévoir un trousseau idéal

Inutile de remplir une malle de vêtements naissance: voici l’essentiel à emporter avec vous à la maternité pour accueillir dignement votre petit(e) prince(sse).

  • Des bodies ou des brassières en coton (5 ou 6)
  • Des pyjamas (2 ou 3)
  • Des grenouillères (4 ou 5)
  • Des chaussettes (5 ou 6 paires)
  • Des bonnets (1 ou 2)
  • Des bavoirs (2 ou 3)
  • Une gigoteuse
  • Un nid d’ange

Prévoyez des tailles différentes (naissance, 1 mois et 3 mois) pour couvrir tout le spectre des possibles. Préférez le coton aux matières synthétiques, plus confortable. Surtout, évitez rubans, épingles à nourrice, nœuds et boutons classiques – qui pourraient blesser le nouveau-né.

Les critères à prendre en compte pour préparer la garde-robe naissance de bébé

La praticité et le confort d’habillement

7 à 8 fois par jour: c’est le nombre de changes quotidiens pour un bébé. Si vous voulez garder vos cheveux intacts, mieux vaut porter votre dévolu sur des vêtements faciles à enfiler et à enlever. La layette idéale est composée de bodies et de pyjamas avec fermetures ventrales ou dorsales (voir plus bas: les systèmes de fermeture), à boutons-pressions et aux emmanchures amples. Si vous tenez aux bodies qui se passent par-dessus la tête, veillez à ce que les encolures soient suffisamment larges, ou que les tissus soient extensibles.

Les matières

Sus aux textiles synthétiques! Bien pratiques, ils sont néanmoins les ennemis des peaux fragiles. Et quels épidermes sont plus délicats que ceux des nouveau-nés? Pour les bodies et les gigoteuses, privilégiez des matières naturelles et respirantes, comme le coton et le lin, si possible en version 100 %, aux dépens des matières synthétiques, qui peuvent irriter et favoriser la transpiration. À défaut, optez pour un mix offrant une majorité de coton ou de lin (au moins 75 %) pour une minorité de tissus synthétiques (au maximum 25 %). Le choix d’une matière naturelle est encore plus important pour un bébé prématuré, en raison de la fragilité extrême de sa peau. Idem pour les pyjamas, sauf s’il fait froid – auquel cas, regardez du côté des textiles polaires et du velours, pour que bébé soit bien protégé.

Les systèmes de fermeture

Le body à enfiler par la tête? C’est non! Pour habiller bébé entre 0 et 3 mois, il faut viser des systèmes de fermeture aussi simples que possible. Le top du top, c’est la fermeture à pont avec 3 boutons au niveau de la taille: on peut changer bébé sans avoir à découvrir le haut du corps. En deuxième position, vient la fermeture de haut en bas avec boutons-pressions en frontal, super pratique pour vêtir l’enfant quand il est allongé sur le dos. Le hic, c’est le nombre de boutons à ouvrir et fermer à chaque fois. Enfin, sur la dernière marche du podium, il y a le pyjama à fermeture Éclair ventrale, avec prolongement jusqu’au milieu du dos. Pratique, mais aussi un peu risqué: il faut faire bien attention à ne pas blesser la peau délicate en fermant le pyjama.

La sécurité

Avant d’enfiler quoi que ce soit à votre nouveau-né, voici une batterie de vérifications à effectuer:

  • Rien qui dépasse! Pas de fils qui risqueraient de s’entortiller un peu partout.
  • Rien qui gratte! Les vêtements naissance pure laine, irritants pour la peau, sont à bannir.
  • Rien qui blesse! Les rubans et épingles à nourrice qui ornent parfois les brassières sont à éliminer d’emblée.
  • Rien qui prend feu! Les habits de bébé doivent présenter zéro risque de s’enflammer.
  • Rien qui crée des allergies! Qu’il s’agisse des matières ou des produits utilisés pour l’entretien, éliminez tout ce qui pourrait être allergène.

Les couleurs

C’est purement cosmétique, car les nouveau-nés n’ont pas encore l’âge de jouer les divas à propos de leur costume de scène. Toutefois, sachez que la traditionnelle opposition rose pour les filles / bleu pour les garçons n’a plus lieu d’être. Le monde des enfants a cessé de se diviser en deux couleurs. On trouve des bodies, des pyjamas ou des gigoteuses dotés d’une large palette de coloris, avec des tons et des motifs variés. N’hésitez pas à vous faire plaisir: la beauté de ces vêtements, c’est surtout vous qui allez en profiter.

 

Guide achat vêtement bébé 0 à 3 mois

Conseils d’habillage

Pour que l’habillage du nourrisson devienne un réflexe, il y a toute une période d’adaptation. Comment vêtir cette petite chose sans lui faire mal? L’astuce, c’est d’adopter la bonne technique. Pour enfiler un body, on élargit le col, on enroule au maximum le vêtement dans les mains façon accordéon, on place le body derrière le crâne et on ramène vers l’avant – c’est la technique dite du « coucou-caché », parce que le visage de l’enfant est dissimulé pendant un court instant avant de reparaître. Pour les manches, on va chercher le poignet de bébé avec sa main et on déroule. Pour un pantalon, on enroule les jambes une par une et on passe la main à l’intérieur pour attraper les pieds, avant de dérouler avec soin.

Regardez la démonstration en vidéo.

Le jour et la nuit

En journée. Le climat extérieur et la température intérieure influent sur la quantité et l’épaisseur des vêtements. Si bébé voit le jour en été, il pourra être vêtu légèrement (body et couche, c’est tout), alors qu’en hiver, il aura forcément besoin d’une protection supplémentaire (body et couche, mais aussi gilet de laine, pantalon, bonnet et chaussettes pour couvrir les extrémités, nid d’ange pour quitter la maternité). Attention, car le nourrisson ne peut pas faire comprendre aux adultes s’il a froid ou s’il a chaud: c’est à vous d’évaluer sa température corporelle.

Pendant la nuit. Pour un dodo pas trop catastrophique pleinement réparateur, il faut prêter une attention toute particulière à l’habillement de bébé: un simple body manches courtes (en cas de grosse chaleur), un pyjama et/ou une gigoteuse (pour les petites fraîcheurs). N’oubliez pas que la température de la pièce doit être comprise entre 18 et 21 °C pour un sommeil reposant.

La taille

C’est là que les choses se compliquent. En théorie, les étiquetages sont clairs: ils indexent les tailles sur les âges. On trouve des vêtements « prématuré », « naissance », « 1 mois », « 3 mois ». Mais, dans les faits, c’est le chaos total. Car les tailles varient en fonction des marques et des pays de fabrication. Impossible, donc, de faire entièrement confiance aux âges indiqués, sachant que les vêtements pour enfants ont tendance à tailler (très) petit. Le body 1 mois sera ainsi porté à la naissance, et le body 3 mois après les quatre ou cinq premières semaines. Jusqu’à 6 mois environ, on recommande généralement de doubler l’âge de l’enfant pour acheter la bonne taille – à condition qu’il ait un poids moyen. Enfin, les étiquettes les plus fiables sont celles qui mentionnent le poids ou la taille de l’enfant.

Taille bébé

Poids bébé

Taille vêtement

En dessous de 45 cm

Moins de 2,5 kg

Prématuré

De 45 à 50 cm

Entre 2,5 et 3,3 kg

Naissance

De 51 à 54 cm

Entre 3,3 et 4 kg

1 mois

De 55 à 60 cm

Entre 4 et 5 kg

3 mois

Attention: la taille indiquée est toujours un maximum. Ainsi, un vêtement 1 mois sera porté jusqu’à 54 cm, pas plus.

La quantité

C’est l’un des plus grands mystères de la parentalité: combien faut-il prévoir de vêtements pour que bébé ne se retrouve pas le derrière à l’air parce qu’on a oublié de faire une machine? Pour le premier mois, prévoyez 5 ou 6 bodies, 2 ou 3 pyjamas et 1 tenue de saison. Pour les deux mois suivants, vous pouvez augmenter les quantités: une quinzaine de bodies, une dizaine de pyjamas et quelques tenues de saison.

Conseils d’entretien

Les habits de nourrisson se salissent si vite qu’au bout de quelques jours, vous serez persuadé(e) de les avoir achetés avec ces traces de méconium et de lait régurgité. Autant dire que vous allez enchaîner les lavages (y compris une première fois pour chaque vêtement neuf). En machine ou à la main, privilégiez un savon doux (ou une lessive hypoallergénique) et rincez abondamment pour en supprimer toute trace. Lancez des machines exclusivement réservées aux vêtements de bébé, en bannissant les assouplissants (potentiellement irritants). Enfin, un conseil: organisez-vous pour avoir toujours de quoi habiller votre loulou, même quand le panier à linge déborde!

Des produits qui pourraient vous intéresser...

NE RATEZ AUCUNE OFFRE !