GUIDE D'ACHAT

VÊTEMENTS BÉBÉ +3 MOIS

Un bĂ©bĂ©, ça grandit vite. TrĂšs vite, il faut TOUT changer. C’est aussi l’ñge oĂč les parents, confrontĂ©s Ă  un choix plus vaste et plus sĂ©duisant, sont tentĂ©s d’acheter sans rĂ©flĂ©chir Ă  ce qui convient vraiment Ă  leur bambin. Types de vĂȘtements, matiĂšres, soliditĂ©, entretien, effets de mode
 On vous livre quelques clĂ©s pour bien choisir les habits de votre enfant au-delĂ  de 3 mois.

SOMMAIRE DE CE DOSSIER:

1. La garde-robe de bébé après 3 mois
2. Les critères à prendre en compte
3. Nos astuces pour choisir les bons vêtements

Guide achat vêtement 3 mois et plus

La garde-robe de bébé après 3 mois

Entre 3 et 6 mois

Avant 3 mois, le maître-mot est confort. Bodies et pyjamas étant les habits les plus confortables pour le nourrisson, ils constituent 99 % de sa garde-robe pendant les premières semaines. Après 3 mois, les perspectives évoluent. Bébé grandit bien, n’est plus aussi fragile, s’est habitué à ce qu’on le manipule en tous sens, et peut profiter d’un plus large choix vestimentaire. Même si confort et praticité restent de mise, on peut se permettre plus de folies dans la constitution de la garde-robe du petit bout – et même acheter des vêtements qui s’enfilent par la tête, waouh! Vous avez le droit de regarder les pantalons, les robes, les salopettes et les chandails, et de transformer votre bambin en gravure de mode. À condition de toujours veiller à sa liberté de mouvement: pas question de l’empêcher de bouger à sa guise, surtout pendant cette période si importante pour son développement moteur.

 

Faut-il chausser bébé?

Un bébé qui n’a pas encore appris à marcher n’a pas besoin d’être chaussé. Attention: on ne parle pas de l’apprentissage de la marche, mais bien de sa pratique maîtrisée. Le temps de ses premiers pas, de nombreux pédiatres préconisent de le laisser pieds nus (en vérifiant d’abord la surface dédiée à son entraînement pour éliminer tout ce qui pourrait le blesser) au prétexte que c’est excellent pour la voûte plantaire et pour les muscles. D’autres encouragent à l’utilisation de souliers dès que l’enfant se met en position debout. Interrogez votre médecin pour savoir à quelle école il appartient.

Une fois l’enfant chaussé, voici quelques conseils:

  • Changez ses souliers régulièrement, en moyenne tous les 5 mois. Les pieds d’un enfant grandissent vite, et des chaussures inadaptées pourraient lui faire mal.
  • Préférez les magasins spécialisés pour être mieux accompagné(e) lors de votre achat. Il ne faut surtout pas choisir des chaussures à la légère.
  • Optez pour des chaussures hautes et lacées, qui garantissent un meilleur maintien du pied et du talon. Et ce, jusqu’à 18 mois.
  • Privilégiez le cuir: cette matière évite les allergies et favorise une meilleure hygiène. Les chaussures en toile ne sont pas recommandées, du moins pas pour être portées en continu.

N’essayez pas de recycler les souliers de l’aîné en les refilant au plus petit: ils ont déjà trop servi et doivent être remplacés.

Entre 6 et 12 mois

C’est l’âge où bébé commence à avoir la bougeotte. Les expérimentations motrices battent leur plein: il essaie de se retourner, de s’asseoir, de se déplacer seul, d’attraper tout ce qui passe avec ses petites mains, de se mettre debout. Il a donc besoin d’être parfaitement à l’aise, dans des vêtements amples, offrant un maximum de confort, en privilégiant des matières douces et respirantes. En journée, t-shirts, pantalons longs ou courts, robes, pulls, tuniques, gilets viennent agrémenter sa garde-robe en prévision des grandes balades à l’extérieur. La nuit, on reste sur le classique body ou pyjama (même en été, il est recommandé de le couvrir un minimum durant le sommeil). Vous pouvez aussi passer aux habits boutonnés ou équipés d’une fermeture Éclair.

L’âge de jouer à tache-tache. On n’oublie pas que la diversification alimentaire démarre autour de 6 mois. À cette occasion, les habits de votre bambin vont systématiquement se transformer en chefs-d’œuvre de l’art contemporain. Au moment du choix, optez pour des vêtements faciles d’entretien et qui ne craignent rien. Inutile d’investir dans des affaires coûteuses que vous ne pourrez pas revendre une fois couvertes de carotte (et bon courage pour essayer d’éliminer ces taches!).

Entre 12 et 24 mois

Beaucoup de changements viennent rythmer ces douze mois. Notamment l’apprentissage de la marche, étape majeure entre toutes, qui met à rude épreuve les habits choisis par vos soins. À ce stade, l’enfant a surtout besoin de mobilité: il doit pouvoir bouger sans entraves. Là encore, en plus des basiques (bodies, pyjamas), choisissez des vêtements suffisamment amples – et résistants. L’une des tenues idéales pour apprendre à marcher reste la salopette: elle est ample, confortable, pratique à enfiler/enlever, donc parfaite pour habiller bébé pendant qu’il s’échine à mettre un pied devant l’autre. Les chaussures, elles, ne deviennent indispensables qu’au moment où l’enfant marche seul (voir encadré).

Bébé s’habille seul. Votre enfant montre des signes d’autonomie dans l’habillement? Il essaie d’enfiler son pantalon et sa chemisette tout seul? Aidez-le en achetant des habits qui affichent des signes distinctifs sur le devant, de manière à ce qu’il puisse aisément repérer le bon côté par lequel l’enfiler. Mieux vaut suspendre l’usage des fermetures Éclair, des boutons et des ceintures le temps qu’il apprenne à se vêtir seul, histoire d’éviter les accidents (voir encadré).

Quand l’enfant veut s’habiller tout seul…

C’est inévitable: à un moment donné, autour de 2 ans/2 ans et demi, votre petit bout va vouloir se vêtir seul, comme un grand. Cela fait pleinement partie de son développement. Laissez-le faire et procurez-lui des vêtements adaptés, sur lesquels on distingue facilement le devant du derrière, et en évitant tout ce qui pourrait le blesser (fermetures Éclair, ceintures…). Accompagnez-le dans son apprentissage, sans jamais le presser ou faire les choses à sa place. Et même s’il met son t-shirt à l’envers, boutonne samedi avec dimanche, ou enfile des chaussettes de couleurs différentes, montrez-lui que vous l’encouragez en toutes circonstances! Il gagnera ainsi en confiance.

Guide achat vêtement fille 3 mois

Les critères à prendre en compte pour choisir les vêtements de bébé après 3 mois

La praticité et le confort d’habillement

Il faut distinguer deux périodes: de 3 à 12 mois environ, et au-delà. Jusqu’à 1 an, les préconisations relatives aux habits naissance restent valables: choisissez plutôt des vêtements faciles à enfiler et à enlever en prévision des nombreux changes quotidiens, équipés de boutons-pressions et d’emmanchures amples. Les bodies et t-shirts à passer par la tête sont une vraie plaie, surtout si votre bambin a de l’ADN d’anguille. Au-delà d’1 an, il est possible de choisir des vêtements sans penser à ces paramètres – même s’il y a des précautions à prendre quand bébé commence à marcher, puis à vouloir s’habiller seul.

L’entretien

Pour paraphraser le slogan d’une célèbre marque d’habits pour enfants: pourquoi imaginer des vêtements si l’on ne peut rien faire dedans? Appliquant à la lettre ce principe, les petits bouts mettent leurs tenues vestimentaires à rude épreuve. Surtout à partir de 4/6 mois: premiers mouvements, diversification alimentaire, balades à quatre pattes, apprentissage de la marche, exploration du monde en porteur ou en tricycle… Les occasions sont nombreuses de salir/tacher/bousiller une charmante salopette ou un body de marque. La facilité d’entretien est donc un critère essentiel au moment de l’achat, notamment la possibilité de passer en machine.

Les matières

Fragile, la peau du nourrisson est particulièrement sensible aux matières portées. Les précautions d’usage pour les 3 – 12 mois sont les mêmes que pour les plus petits: textiles légers, matières naturelles et respirantes (lin, coton souple, laine, éponge), et surtout pas de tissus synthétiques potentiellement allergènes. Pour des questions de sécurité, veillez à ce que les vêtements achetés ne soient pas inflammables.

L’esthétique

Vous avez encore du temps avant que bébé devienne une fashion victime. Mais rien ne vous empêche de choisir des habits qui vous plaisent, et suffisamment colorés/décorés pour attirer l’attention du principal intéressé. Quand celui-ci montre des signes d’autonomie dans l’habillement, privilégiez des motifs aisément identifiables pour l’aider à distinguer le bon côté.

La saison

Au printemps / en été. Votre bout d’chou ne pourra pas vous dire qu’il a trop chaud: c’est à vous de prendre soin de sa température corporelle. En période estivale, privilégiez des vêtements amples – comme les t-shirts qui permettent à l’air de circuler – et des matières légères (lin, coton). Préférez les couleurs claires qui repoussent la chaleur. En sortie, prévoyez toujours un habit supplémentaire (chemise, gilet, chandail, chaussettes), car un bébé qui ne bouge pas se refroidit plus vite. Pour la nuit, un simple body peut suffire s’il fait très chaud, mais il est préférable de lui couvrir les jambes. (Attention à la climatisation, qui suppose une meilleure protection nocturne de l’enfant.)

En automne / en hiver. Idem pendant les grands froids: votre petit bout sera incapable de vous expliquer qu’il se sent comme dans un réfrigérateur. Prévoyez des bodies et des t-shirts manches longues pour l’intérieur, et ajoutez-y une combinaison-pilote (idéale pour les promenades en poussette et les voyages dans le siège auto) ou un bon manteau pour les sorties, sans oublier les chaussettes épaisses, les gants et le bonnet. Pensez à acheter des vêtements imperméables en prévision des jours de pluie – et des sauts volontaires dans les flaques d’eau! Pour la nuit, choisissez des gigoteuses ou des pyjamas épais, car il ne faut ajouter ni drap supplémentaire, ni couverture avant que l’enfant ait au moins 1 an.

La taille

Dans la plupart des cas, les vêtements enfants sont étiquetés en fonction de l’âge: « 3 mois », « 6 mois », « 9 mois », « 12 mois », etc. Mais si vous vous contentez de suivre cette logique, vous risquez de vous retrouver avec un stock d’habits inutilisables, bébé étant (presque) toujours trop grand pour rentrer dans les habits prévus pour son âge… Par défaut, on recommande d’ajouter au moins une taille à partir des 6 mois de l’enfant: « 9 mois » pour ses 6 mois, « 12 mois » pour ses 9 mois, etc. Enfin, sachez que les étiquettes mentionnant la taille et le poids sont les plus fiables.

Taille bébé

Poids bébé

Taille vêtement

De 55 à 60 cm

Entre 4 et 5 kg

3 mois

De 60 à 67 cm

Entre 6 et 8 kg

6 mois

De 67 à 74 cm

Entre 8 et 9 kg

9 mois

De 74 à 80 cm

Entre 9 et 10 kg

12 mois

De 80 à 84 cm

Entre 10 et 11 kg

18 mois

De 84 à 86 cm

Entre 11 et 13 kg

24 mois

Au-dessus de 86 cm

Au-dessus de 13 kg

36 mois

Attention: la taille indiquée est toujours un maximum. Ainsi, un vêtement 12 mois sera porté jusqu’à 80 cm, pas plus.

Body taille unique pour bébé de 0 à 36 mois en pack de 3 - Jbimbi

Le body extensible de la naissance à 3 ans de J Bimbi, un excellent rapport qualité prix pour ne pas se tracasser pour la taille! Notre coup de coeur :-)!

La quantité

C’est LA question que se posent tous les futurs parents: quelle est la quantité idéale de vêtements à prévoir pour son enfant, sans risquer de remplir inutilement les placards, ni de manquer de quoi que ce soit au pire moment? Pour vous aider, voici un tableau récapitulatif des quantités recommandées par type de vêtement et par tranche d’âge.

Type de vêtement

Tranche d’âge

Quantité recommandée

Body

3-12 mois

Une quinzaine

Pyjama

3-12 mois

Une dizaine

Pantalon

6 mois et +

4 ou 5

Haut (t-shirt, chemise…)

6 mois et +

Une dizaine

Vêtements pour l’extérieur (combinaison-pilote, doudoune, gants, bonnet…)

3 mois et +

1 de chaque

Chaussures

12 mois et +

2 paires

Bavoirs

6 mois et +

Une dizaine

Nos astuces pour choisir les bons vêtements

  • Pour des questions pratiques, privilégiez les habits faciles à enfiler et à enlever. N’oubliez pas qu’un nourrisson doit être changé plusieurs fois par jour, et parfois dans des circonstances particulières (dans un centre commercial, en voiture, en avion…). Chaque enfant étant différent face à l’habillage, vous pouvez évaluer le niveau de difficulté concernant votre progéniture, par exemple de (1) simple à (10) très compliqué, et choisir des habits en connaissance de cause.
  • Pour permettre à votre enfant de bouger librement, choisissez plutôt des vêtements amples et confortables.
  • Entre deux tailles pour un même vêtement, choisissez toujours celle du dessus. L’enfant sera plus à l’aise et pourra le porter plus longtemps.
  • N’essayez pas d’anticiper à tout prixla future garde-robe de bébé: mieux vaut acheter en temps réel pour s’assurer qu’il aura toujours les bonnes tailles. Et oui: chaque enfant grandit à son rythme, qui n’est pas celui des autres! Une garde-robe planifiée sur 3 mois, c’est largement suffisant.

NE RATEZ AUCUNE OFFRE !