QUI SONT LES GRANDS-PARENTS AUJOURD'HUI?

GM CONFITURE OU MAMIE FB

Oubliez le clichĂ© de la MĂ©mĂ© bigoudi qui tricote au coin du feu pendant que Papy bricolo fait du jardin. Aujourd'hui, les grands-parents frĂ©quentent volontiers les salles de sport, surfent sur internet et pratiquent le bĂ©nĂ©volat dans les associations... quand ils ne sont pas en voyage Ă  l'autre bout de la planĂšte. À quoi ressemble une grand-mĂšre ou un grand-pĂšre Ă  l'Ă©poque de Facebook et des vols low-cost? Dressons le tableau.

Sommaire:

1. Des quinquas en pleine forme
2. Des retraités surbookés, rois de la Silver Économie
3. Des femmes modernes et disponibles
4. Des passeurs de savoirs (et de belles histoires)
5. Des complices bienveillants
6. Un rythme de vie plus lent (qu'il faut respecter)
7. Des nounous dévouées (et gratuites)...
8. Et souvenez-vous!

mamy moderne au 21 e siècle

Des quinquas en pleine forme

En Suisse, 53% des femmes âgées de plus de 50 ans ont au moins un petit-enfant*. Progrès de la médecine, amélioration des conditions de vie, métiers moins pénibles: les baby-boomers vivent plus longtemps et surtout en meilleure santé. L'espérance de vie en Suisse figure d'ailleurs parmi les plus élevées du monde. Elle atteint:

  • 84,7 ans pour les femmes
  • 80,3 ans pour les hommes
  • 82,8 ans en moyenne

"Vieux moi? Dans la force de l'âge oui!"

Philippe, 76 ans, Interlaken

Grands parents actifs

En 2060, les plus de 65 ans devraient représenter 28,3% de la population suisse, contre 17,6% en 2015.

Des retraités surbookés, rois de la Silver Économie

"Depuis que je suis à la retraite, je n'ai plus une seconde à moi". Sans doute avez-vous déjà entendu ça quelque part. Cela n'a rien d'étonnant. L'allongement de la durée de vie en bonne santé permet d'appréhender la retraite plus sereinement. Loin d'être le "début de la fin", c'est une véritable nouvelle jeunesse qui commence. Du temps libre, de la vitalité, un pouvoir d'achat correct (pour ne pas dire confortable): les papys et mamies d'aujourd'hui ont de quoi multiplier les activités et cultiver leur vie sociale. Ils s'entretiennent dans les clubs sportifs, participent à des voyages organisés, apprennent la musique ou la peinture, retournent sur les bancs de l'université. Côté revenus, les ménages de retraités helvètes entre 65 et 74 ans peuvent compter sur une rente moyenne de 6431 francs. Ils dépensent environ 598 francs par mois en loisirs et culture, et gagnent de plus en plus souvent davantage que les jeunes actifs de 25-29 ans*. Cela fait d'ailleurs d'eux des consommateurs très courtisés par les entreprises de la Silver Économie, un courant désignant l'ensemble des secteurs d'activité dédiés au bien-vieillir.

"Au XIXe siècle, lunettes et barbe blanche étaient signes de grand âge, donc d'expérience et de respectabilité. Aujourd'hui, la tendance serait plutôt au jeunisme. La blouse à fleurs et le tablier ont laissé place au legging/perfecto. Les bretelles et pantalons de velours côtelé au jogging/survêt... et ce n'est pas plus mal!"

Françoise, 67 ans, Gessenay

Grands parents connectés

Les séniors sur le web: chiffres-clés

Selon l'Office Fédéral de la Statistique Suisse 2015:

  • 83,7% des 50-59 ans
  • 69% des 60-69 ans
  • 38% des 70 ans et +

se connectent régulièrement à Internet

Des femmes modernes et disponibles

En Suisse comme ailleurs en Europe, le schéma traditionnel "femme-au-foyer + homme-qui-subvient-aux-besoins-de-la-famille" a du plomb dans l'aile. Et pour cause! Même de façon discontinue, la majorité des mémés d'aujourd'hui ont travaillé. Moins disponibles pour leurs enfants, elles ont toutefois gagné en autonomie et en ouverture sur le monde. Rappelons aussi qu'elles étaient adolescentes dans les années "Flower Power" (60-70). Elles ont ainsi pu s'inspirer de modèles très différents, voire opposés:

  • celui de leurs mères, bonnes épouses, bonnes ménagères et fins cordons bleus
  • celui de leurs copines et grandes soeurs, célibataires endurcies misant tout sur leur carrière

L'âge de la retraite venu, ces jeunes mamies découvrent pour ainsi dire la vie de femme au foyer. Il peut alors arriver qu'elles se "rattrapent". Comment? En cherchant à consacrer à leurs petits-enfants le temps et la disponibilité qu'elles n'ont pas pu donner à leurs propres enfants.

mamie boum

Le saviez-vous?

En Suisse, 73% des femmes ayant un enfant de moins de 7 ans travaillent à temps partiel (60%) ou à temps plein (13%). La loi fédérale de 2003 sur les aides financières à l'accueil extrafamilial a permis la création de plus de 50 000 places en crèche en Suisse, mais les tarifs de garde restent un frein pour les jeunes mamans. Les grands-parents peuvent offrir un secours précieux.

Sources: OFAS 2016, OFS 2014

Des passeurs de savoirs (et de belles histoires)

Chez nos voisins Français, une récente étude Opinion Way (PDF) indique que le rôle des grands-parents consiste en priorité à:

  • transmettre un savoir-faire aux petits enfants (95%)
  • leur raconter des souvenirs de leur vie, de la vie de famille (95%)
  • leur donner le goût de la lecture (93%)
  • organiser des sorties culturelles avec les petits-enfants (91%)
  • garder les petits-enfants pour dépanner les parents (90%)
  • transmettre leur passion aux petits-enfants (89%)
  • faire des cadeaux aux petits-enfants (85)
  • apprendre aux petits-enfants à participer au tâches familiales (84%)
  • être un confident (84%)
  • organiser régulièrement des réunions de famille (79%)
  • leur parler de la vie professionnelle (73%)
  • les aider financièrement (71%)
  • s'occuper d'eux régulièrement à la sortie de l'école, leur faire faire leurs devoirs (62%)
  • leur donner des permissions exceptionnelles, leur laisser plus de liberté (56%)
  • leur transmettre des croyances religieuses, politiques (41%)

lecture de contes avec grand mère

La même enquête met en lumière les valeurs que les grands-parents devraient idéalement transmettre:

  • le respect de l'autre (44%)
  • le sens de la famille (39%)
  • l'honnêteté (38%)
  • la tolérance (21%)
  • le respect de l'autorité (21%)
  • le goût du travail (20%)
  • l'épanouissement personnel (17%)
  • le goût du bonheur (17%)
  • la générosité (15%)
  • le respect de soi (14%)
  • le courage (13%)
  • le sens de la justice (8%)
  • la persévérance (7%)
  • l'optimisme (6%)

Ces chiffres confirment bien que de tout temps et dans toutes les civilisations, les grands-parents assurent essentiellement un rôle de transmission:

  • de savoir-faire (les fameuses recettes de grands-mères)
  • de valeurs
  • de la légende familiale

Pour l'enfant, ce sont des êtres vénérables, presque magiques, qui font le pont entre passé et présent.  Comme leurs parents ou la maîtresse, ils racontent de belles histoires, à ceci près qu'elles sont vraies! Ce sont les témoins d'une époque fort fort lointaine: celle où papa et maman étaient eux-mêmes des enfants. Une découverte essentielle à la construction de l'enfant, car elle renforce son sentiment d'appartenance à une lignée. Les grands-parents représentent des racines stables et solides. Un socle d'ancrage d'autant plus précieux pour les enfants dont les parents sont séparés.

"Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle"

Proverbe africain

Des complices bienveillants

Entre vacances à la campagne, gros câlins et petits cadeaux: les séjours chez papy et mamie, c'est vraiment la belle vie. Plus permissifs que les parents, ils sont souvent moins autoritaires qu'avec leurs propres enfants... au point parfois d'en faire des tonnes. Belle-Maman vous semble un peu trop généreuse en bonbons et autres petites attentions? Rappelez-lui avec tact et diplomatie qu'elle n'a pas besoin d'acheter l'affection de votre bout d'chou.

"Quand papa et maman disent non, je demande à papy et mamie"

Lola, 5 ans, Delémont

Des désaccords, voire une véritable rivalité affective, peuvent survenir entre parents et grands-parents. Certains se permettent en effet d'interférer dans la vie de famille en donnant des conseils d'éducation ou pire, en vous contredisant devant les petits (le fameux "si j'étais vous, je..." et de réflexions de type "Ha tu fais ça comme ceci? Hum, curieux, à mon époque…"). Pour désamorcer ces tensions, il convient de dialoguer hors de la présence de l'enfant et de fixer les grands principes éducatifs que vous souhaitez voir respecter. N'hésitez pas à mettre les pendules à l'heure en expliquant que chacun doit garder sa place.

"Si les grand-parents et les petits enfants s'entendent si bien... C'est parce qu'ils ont un ennemi en commun: la mère!"

Claudette Colbert

La relation qui se crée entre votre enfant et ses grands-parents doit rester un lien "à part", source pour lui de sécurité et de confort. Chez eux comme à la maison, les règles doivent cependant rester les mêmes ou du moins, ne pas se contredire. Former une unité autour de valeurs clés est important pour le développement de l'enfant: c'est un vrai travail d'équipe ou chacun tient un rôle bien distinct, mais essentiel.

Droit de visite des grands-parents: ce que dit la loi suisse

Vos enfants voient régulièrement vos beaux-parents depuis leur plus jeune âge. Mais voilà: rien ne va plus dans votre couple, vous décidez de divorcer et de refaire votre vie à l'autre bout du canton. Peuvent-ils réclamer un droit de visite comme en France? La réponse est oui, à condition de prouver que cela est dans l'intérêt de l'enfant. En effet, selon l’article 274a du Code civil suisse: "Dans des circonstances exceptionnelles, le droit d’entretenir des relations personnelles peut aussi être accordé à d’autres personnes, en particulier, à des membres de la parenté, à condition que ce soit dans l’intérêt de l’enfant".

Un rythme de vie plus lent (qu'il faut respecter)

Aller chez Opa et Oma, c’est un moment pas comme les autres. Un temps durant lequel l'enfant vit à un rythme plus lent (quoique) et adopte les habitudes d'adultes autres que ses parents. Promener le chien avec pépé ou accompagner mémé à la boulangerie sont autant de rituels qui structurent l'enfant et le rassurent. Ils symbolisent un repère temporel et spacial immuable. Un pilier robuste sur lequel ils peuvent s'appuyer quoi qu'il arrive. Un refuge où il fait bon se ressourcer.

Mais si côtoyer leurs aïeux est bénéfique pour nos chères têtes blondes, c'est aussi une cure de jouvence pour les cheveux d'argent... à petite dose toutefois. Selon une étude australienne publiée dans la revue Menopause (ça ne s'invente pas), garder les petits-enfants une fois par semaine améliorerait les performances intellectuelles de nos grands-mères. Au-delà de cette dose, le risque de burn-out est bien réel:

 «Veiller sur ses petits-enfants ne présente pas seulement des bénéfices, mais peut aussi avoir des conséquences néfastes, comme de l'anxiété et du stress, qui détériorent les performances cognitives», Cassandra Szoeke, coauteure de l'étude "Role of grandparenting in postmenopausal women’s cognitive health: results from the Women’s Healthy Aging Project"

D'où ce surnom de "chicouf" donné aux petits-enfants, comme: "Chic, les voilà!... Ouf, ils repartent!".

Grand père et petits enfants

Des nounous dévouées (et gratuites)...

Environ 40% des grands-parents helvètes gardent leurs petits-enfants. C’est, à vrai dire, l'un des taux les plus bas d'Europe.**. Parce que trouver une place en crèche ressemble à un parcours du combattant, parce vous refusez de confier la chaire de votre chaire à un(e) inconnu(e), parce que ça leur fait plaisir et qu'ils ont le temps...: tous les prétextes sont bons pour déposer les enfants chez papy et mamie. En plus, ça ne coûte rien... enfin presque!

...qui peuvent devenir envahissantes

Faire garder ses enfants par ses parents ou beaux-parents, c'est s'exposer à une certaine ingérence de leur part. En effet, bien qu'il s'agisse d'un service non rémunéré et désintéressé, grand-maman et grand-papa peuvent être en attente d'une sorte de contrepartie implicite. Encore une fois, si en tant que parents, vous devez accepter qu'ils entretiennent une relation privilégiée avec votre enfant, il reste de votre responsabilité de ne pas les laisser outrepasser certaines limites.

Si vous aviez perdu vos parents de vue, la garde des enfants contribue à rééquilibrer les rapports entre adultes, en créant des liens plus sains et en redéfinissant la place de chacun.  Que ce soit le temps d'une soirée en amoureux, des vacances scolaires ou chaque mercredi après la classe, à vous de trouver la juste dose pour que chacun y trouve son compte.

confilts avec grands parents

Grands-parents intrusifs: comment y remédier?

Évitez de:

  • solliciter l'aide des grands-parents de façon trop systématique
  • dénigrer les grands-parents en présence des enfants
  • avoir une confrontation avec vos parents ou beaux-parents devant les enfants

Veillez plutôt à:

  • partager avec vos parents la manière dont vous souhaitez élever vos enfants
  • vous mettre d'accord sur la place des grands-parents dans votre sphère familiale
  • quand vous demandez leur aide, vous assurer qu'ils sont OK d'abord

Et souvenez-vous!

Les grands-parents ne sont pas:

  • Des parents super ++ avec plus d'ancienneté ou d'expérience: chacun sa place.
  • Vous-même dans quelques années: l'histoire ne se répète pas forcément.

Comment les appeler?

En manque d'inspiration pour différencier grands-parents maternels, paternels et arrières grands-parents? Voici quelques idées:

  • Grand-mère / Grand-père
  • Grand-maman / Grand-papa
  • Mamie / Papy
  • Mémé / Pépé
  • Mamour / Papou
  • Mémère / Pépère
  • Nonna / Nonno (Italie)
  • Oma / Opa (Allemagne)
  • Grandma / Grandpa (Anglo-saxon)

Grand mère confiture

Liens utiles

Sources:

  • * étude GrandParentsPlus
  • ** étude sur la grand-parentalité en Europe (2013)
  • *** panorama de la santé OCDE (2013)

 

grand père complice

NE RATEZ AUCUNE OFFRE !