GUIDE D'ACHAT

POUBELLES À COUCHES

Avec un bĂ©bĂ© Ă  la maison, on se retrouve vite avec des couches jusqu’aux yeux, une odeur intenable dans la maison et de l'urticaire Ă  force d’imaginer les bactĂ©ries qui profilĂšrent un peu partout. Sans parler des allers-retours intempestifs pour sortir les poubelles! Ce guide se propose donc de rĂ©pondre Ă  une double question: est-ce un article utile? Et, si oui, quelle poubelle Ă  couches choisir?

SOMMAIRE DE CE DOSSIER:

1. Poubelle à couches: est-ce vraiment utile?
2. Quelle poubelle à couches choisir?
3. Points d’attention pour choisir une poubelle à couches
4. Tableau récapitulatif

Guide achat poubelle à couches

Poubelle à couches: est-ce vraiment utile?

Qu’est-ce qu’une poubelle à couches?

Une poubelle pour langes est un réceptacle spécialement conçu pour recevoir les couches sales du bébé. Elle permet de jeter toutes les couches au même endroit et de les garder hermétiquement à l’abri jusqu’à ce que le sac contenu à l’intérieur soit plein, et prêt à être sorti. Elle peut être placée à différents endroits de la maison (voir encadré), sa petite taille et son encombrement minimum assurant une grande discrétion. Elle diffère d’une poubelle ordinaire par son dispositif permettant d’atténuer les odeurs et d’isoler les microbes.

Comment fonctionne une poubelle pour langes?

Toutes les poubelles à couches fonctionnent sur le même principe: sous le couvercle, un sas permet d’emprisonner les odeurs une fois que la couche a basculé dans le fond du contenant, lui-même tapissé d’un sac (la « recharge »). Quand ce dernier est plein, on le change – ou l’on coupe la partie congrue à l’aide d’un cutter intégré. À partir de ce mécanisme de base, certains modèles sont plus innovants que d’autres: c’est le cas du Tommee Tippee de Sangenic, doté d’un système « twist and lock » (« tourner et fermer ») consistant à tourner le mécanisme à 360° dans le sens des aiguilles d’une montre pour envelopper la couche dans un film individuel hermétique et hygiénique, avant de la faire basculer.

Est-ce indispensable?

Indispensable, sans doute pas. Mais fort pratique, sans aucun doute. Avec bébé qui va à la selle 7 à 8 fois par jour dans les premiers temps, les sacs anti-odeurs d’une poubelle à couches soulagent grandement les narines (et celles de toute personne qui a le malheur de passer vous voir!).

Plus qu’une question d’odorat, c’est surtout une affaire d’hygiène: il faut savoir que les cadeaux quotidiens de votre bouille d’ange sont de véritables nids à bactéries. Les films individuels et les recharges de ces poubelles sont spécifiquement étudiés pour emprisonner 99 % des microbes qui ont élu domicile dans les couches.

Enfin, il y a le gain de temps: avec près de 5 000 couches utilisées par votre progéniture jusqu’à ses deux ans et demi, vous allez en faire des kilomètres entre la chambre et le vide-ordures!

Néanmoins, la poubelle ordinaire peut amplement suffire, dès lors qu’elle est sortie régulièrement. La poubelle à couches est donc un achat bien pratique, mais certainement pas incontournable.

Le principe est simple: une poubelle et un système de fermeture hermétique. Certains modèles, comme ce modèle de chicco ne nécessite pas de sacs spéciaux.

Où placer la poubelle à couches?

Elle trouve sa place un peu partout: dans la chambre de bébé, près de la table à langer; dans le couloir à l’entrée de la chambre; dans la salle de bain… L’important, c’est de garder la poubelle pour langes à portée de main, de façon à jeter les couches d’un seul geste et sans quitter votre bout d’chou des yeux. La plupart des modèles sont de petite taille et d’un encombrement limité, ce qui leur permet de trouver leur place n’importe où, en toute discrétion.

Quelle poubelle à couches choisir?

Vous êtes décidé à investir dans une poubelle à couches? Sachez qu’il n’existe que peu de différences entre les différents modèles. On peut tout de même distinguer:

  • La poubelle à pédale (type Korbell Standard ou Plus). C’est le modèle le plus simple d’utilisation: la pédale permet d’actionner le couvercle, de façon à jeter la couche sale dans le contenant sans se servir de ses mains. Un système de sas emprisonne les odeurs à l’intérieur. La partie basse de la poubelle s’ouvre ensuite pour récupérer le sac plein et le changer. Ce modèle offre souvent une contenance importante (jusqu’à 70 couches). Autre avantage: une fois que bébé ne porte plus de couches, vous pouvez l’utiliser comme une poubelle ordinaire en retirant simplement le sas.
  • La poubelle à clapet (type Sangenic Simple ou Tommee Tippee). Chaque couche est emballée individuellement dans un film hermétique et hygiénique, avant de basculer dans le récipient entouré d’une recharge. Un mécanisme interne permet de couper la recharge pour ne jeter que la portion utilisée, et ainsi limiter le gaspillage. Ce modèle est moins encombrant, mais il se remplit aussi plus vite – comptez sur une capacité d’environ 30 couches.
  • La poubelle à bascule (type Chicco ou Diaper Champ). On retrouve le même système que dans la version à pédale, à ceci près que ce modèle dispose d’un sas à retourner à l’aide d’une manivelle une fois la couche installée dans la cavité prévue à cet effet. Son principal atout: il est possible d’utiliser n’importe quel type de sac-poubelle, sans avoir besoin d’acheter les recharges expressément vendues par la marque, voire même de ne pas mettre de sac du tout. Mais c’est aussi la source de son inconvénient numéro un: cette poubelle n’isole pas complètement les odeurs.

La question des recharges

La plupart des modèles utilisent des sacs spécifiques appelés « recharges ». Ils sont propres au fabricant, ce qui signifie qu’il faut obligatoirement acheter les recharges correspondantes. Si ce principe peut sembler contraignant (et coûteux), il faut néanmoins préciser que l’utilisation de recharges est un gage d’efficacité: seules les poubelles qui en disposent garantissent un emprisonnement complet des odeurs et une isolation totale des bactéries. Les modèles avec sacs ordinaires ont moins d’intérêt du point de vue olfactif et sont moins hygiéniques. En somme, l’utilisation de ces sacs est un mal pour un bien.

Poubelle Sangenic anti odeur, anti bactérie, hygiénique, ouverture et nettoyage faciles, contenance 28 couches, 1 recharge incluse - Tommee Tippee

La poubelle à couches Sangenic permet de stocker jusqu'à 28 couches.

 

Le match: couches jetables VS couches lavables

La poubelle à couches devient de facto inutile si vous optez pour les couches lavables. Celles-ci ont des arguments de poids: elles sont plus saines (garanties sans produits chimiques), plus écologiques (vous tournez avec une vingtaine de couches) et faciles à entretenir (lavables en machine à 40°). Elles sont aussi plus économiques: l’Ademe a calculé un budget deux fois moindre pour des langes réutilisables par rapport à des couches jetables sur une même période de temps (deux ans et demi).

Il en existe trois catégories: les couches classiques (composées d’une couche et d’une culotte de protection imperméable), les couches tout-en-en (la partie absorbante est reliée à la culotte, comme pour une couche jetable) et les couches tout-en-deux (une couche classique profilée est fixée sur la culotte).

Points d’attention pour choisir une poubelle à couches

  • La contenance. Les poubelles à couches proposent des contenances variables, allant d’une trentaine jusqu’à près de 70. Étant entendu qu’un nourrisson utilise entre 7 et 8 couches par jour, assurez-vous de choisir un modèle ayant une capacité de stockage adaptée.
  • La simplicité d’utilisation. Qu’il s’agisse d’un modèle à pédale, à clapet ou à bascule, choisissez une poubelle simple d’utilisation qui ne se transforme pas en casse-tête chaque fois que vous devez jeter une couche.
  • Les recharges. Le monde des poubelles à couches se divise en deux catégories: celles qui utilisent des recharges et celles qui n’en ont pas besoin. Les premières garantissent une meilleure hygiène et un emprisonnement optimal des odeurs, mais elles vous contraignent à acheter des recharges spécifiquement conçues pour votre modèle. Les secondes sont composées d’un contenant que vous devez vider dans la poubelle ordinaire ou recouvrir d’un sac lambda. Un système plus économique, mais aussi moins efficace.
  • Le montage. La plupart des modèles ne nécessitent pas de montage et sont vendus prêts à l’emploi. Il suffit d’y placer la recharge. Pour les rares poubelles à monter soi-même, trois ou quatre étapes suffisent généralement.
  • Les accessoires. Peu d’accessoires accompagnent les poubelles à couches: une poignée pour faciliter les déplacements; un système de verrouillage sur les modèles à clapet pour éviter que les enfants ne mettent la main dedans; ou encore une housse pour customiser sa poubelle.
  • L’évolutivité. Les modèles les plus simples (à pédale) peuvent être recyclés en poubelles ordinaires par la suite. Ce n’est pas le cas des modèles plus sophistiqués.
  • L’entretien. Votre poubelle doit pouvoir se démonter facilement pour être nettoyée avec régularité. Dans la plupart des cas, il suffit d’enlever la partie supérieure et le sac pour laver le tout à l’eau tiède savonneuse (avec un peu de bicarbonate de soude si besoin).
  • Le design. La poubelle pour langes n’étant pas un objet très « sexy » de base, les fabricants font des efforts pour proposer des modèles esthétiquement plus attrayants. Formes douces, tons neutres, angles arrondis… Tout est fait pour que la poubelle se fonde naturellement dans le décor. Certaines marques vont encore plus loin, comme Angelcare avec sa poubelle Dress Up customisable à l’aide d’une douzaine de housses en tissu aux coloris différents (vendues séparément).
  • Le prix. Il varie en fonction de la contenance et de la sophistication, mais la fourchette étant large, nul doute que vous trouverez un modèle adapté à votre budget. N’oubliez pas de prendre en compte le prix des recharges.

 

Poubelle à pédale

Poubelle à clapet

Poubelle à bascule

Avantages

Simple d’utilisation

Design attractif

Contenance importante

Encombrement minimal

Sacs anti-odeurs et antibactériens

Sacs ordinaires (ou pas de sac du tout)

Facile à entretenir

Utilisable comme poubelle ordinaire

Emballage individuel des couches

 

Inconvénients

Nécessite des recharges

N’isole pas complètement les odeurs

Assez encombrant

Contenance réduite

NE RATEZ AUCUNE OFFRE !